AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Long time no see

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▐ pseudo : Milie
▐ points : 1101
▐ célébrité : Kim Hyun Ah
▐ messages : 565
▐ age : 24
▐ emploi : Styliste
▐ coté coeur : A quelqu'un en vue ♥
▐ ecole & année : Yeonju, 3e année
▐ my dear diary : ► Jintian tout nu. Jintian tout nu. Jintian tout nu. Jintian tout nu. Jintian tout nu. Jintian tout - RAH MAIS MERDE ! OUSTE ! C'EST QUOI CETTE OBSESSION À LA NOIX ?

► Dire la vérité à Ho Woo. Je crains un peu sa réaction, mais je ne peux pas me permettre de le lui cacher plus longtemps. Si ça se trouve, il a déjà des doutes... Et puis, il faudrait que je tente de récupérer la relation que l'on avait avant. On était si proche et j'aimerais bien retrouver mon frère de coeur.

► Des crevettes trempées dans le ketchup, des chips dans de la mayonnaise, de la crème glacée avec des cornichons... Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi je me goinfre autant et surtout d'où viennent ces goûts bizarres ? O_O

► Deux fois un + ... tout s'explique. N'empêche, je fais quoi maintenant ? .___.

MessageSujet: Long time no see   Mar 21 Juin - 2:57

Quelle merveilleuse idée avait eu ses copains que d’aller au parc d’attraction après avoir passé des semaines à étudier pour un seul examen. Pendant au moins deux semaines, la demoiselle n’avait fait que ça; étudier. Enfin, pas à journée à longue, mais disons qu’elle avait tenté de limiter les sorties histoire de mettre les études en avant. Généralement, elle ne faisait pas ça, mais là, il s’agissait d’un examen qui allait entre autre être l’un des plus importants en ce qui regardait de passer l’année ou pas. Et pour être franche, mieux valait le passer afin de ne plus avoir à faire avec ce prof. Le genre de prof trop stricte qui fait couler toute une classe, même les meilleurs élèves. Le genre de prof jamais satisfait, qui a toujours quelque chose d’autre à ajouter par-dessus ses propres commentaires pour finalement se contredire et ensuite blâmer ses élèves. Ce genre de prof. Et l’examen avait duré deux heures et demi. Ça avait semblé in-ter-mi-na-ble. Les gens de son petit groupe étaient d’ailleurs tous là à s’attendre les uns des autres que tout le monde ait fini avant d’aller vers le parc d’attraction. C’est que malgré tout, l’examen avait été en matinée et donc ils avaient le restant de la journée pour se défouler. Et les autres cours de sa journée ? Rendue-là, Eun Chae n’en avait plus rien à foutre. Ce n’était pas en n’allant pas une fois à l’une de ses classes qui allaient la tuer. C’est donc pourquoi, une fois tout le monde sortis, elle se mit en route avec eux en direction de l’extérieur. Tout ce qu’elle espérait entre temps c’était de ne pas croiser un des professeurs avec qui elle avait cours la journée-même, même si c’était presqu’improbable. Mais bon, il suffisait qu’elle se dise qu’il n’y avait rien à craindre pour finalement leur faire face. Dans tous les cas, ils s’étaient tous dépêché à aller vers le parking, là où deux de leurs amis avaient stationné leur voiture. Ils étaient sept au total, du coup, deux voitures étaient bien suffisants. Puis c’est sans plus attendre qu’ils séparèrent leur groupe en deux pour finalement prendre place à bord des voitures et ensuite partir vers la destination.

Heureusement, il n’y avait aucun traffic à cette heure et c’est pourquoi ils y furent tous rendus au bout de vingt-cinq minutes. Vingt-cinq bonnes à se suivre et à délirer de l’une à l’autre des voitures choquant sans doute certains autres conducteurs qui passaient par là. Cela faisait un énorme moment d’ailleurs que la demoiselle n’y avait pas mit les pieds. En fait, ce devait sans doute être la première fois cette année qu’elle y allait. Elle avait été au courant que de nouveaux manèges avaient été mis sur pied mais elle n’avait pas vraiment encore eu la chance d’essayer. C’était donc aujourd’hui qu’elle allait le faire. Et heureusement, cela semblait aussi être l’unanimité dans le groupe. Après tout, ils avaient toute la journée et s’ils attendaient à la fin de celle-ci pour se mettre en file et attendre, ils risquaient de ne pas avoir la chance de le faire. Ayant donc passé à la billetterie pour acheter leur entrée, deux d’entre eux se mirent à courir en direction d’un des nouveaux manèges leur disant qu’ils allaient aller garder une place. Eun Chae quant à elle préféra plutôt prendre son temps. Enfin, elle ne comptait pas courir comme ces deux-là; surtout avec la chaleur qui semblait augmenter à chaque heure passées à l’extérieur, mieux valait garder son énergie pour la journée. Du coup, elle se retrouva à marcher dans une zone où de nombreuses arcades se trouvaient, se faisant interpeller de tous les sens par les employés, comme s’ils cherchaient à amener des gens à leurs arcades. Ça, Eunnie avait toujours eu du mal avec ça. D’abord, parce qu’elle préférait de loin les manèges, mais aussi, parce qu’elle avait toujours cru que ce genre d’arcade était truqué. Non mais c’est vrai quoi, quand cela fait six fois de suites que l’on joue au même jeu et qu’on ne gagne toujours rien, il faut commencer à se poser des questions. Bref, avec ça, les stands de bonbons, les restaurants, les manèges et les gens qui allaient et venaient à côté d’elle, ses yeux ne savaient plus du tout où se poser.

C’est donc toujours dans sa route en direction du manège qu’Eun Chae s’activait. Arf, c’est que malgré l’heure et la journée, il y avait quand même beaucoup de gens. Du coup, dix minutes devaient être passée avant que celle-ci n’aperçoive le bout de la fin de la file d’attente du manège en question auquel des gens ne cessaient de s’ajouter. Pinçant alors ses lèvres, elle n’hésita pas une seconde de plus avant de s’y rendre. S’il y avait une chose qu’elle n’aimait pas, c’était qu’elle devait passer devant tous ces gens pour aller rejoindre ses amis qui étaient à elle ne savait quelle hauteur dans la file. Et encore, ça, c’était si les gens voulaient la laisser passer. Hors, elle se tenue à la fin de la file, essayant de repérer ceux-ci. Forcément, il fallait qu’elle soit coincée entre des mecs qui faisaient six pieds de haut pour qu’elle ne puisse rien n’y voir. Elle soupira, tentant tant bien que mal de s’étirer pour voir si elle ne les verrait pas, ou si eux, ne la verrait pas elle. Malheureusement, cette tactique ne semblait pas porter fruit et c’est donc d’un pas décidé qu’elle fonça entre les gens, s’excusant et demandant même de se tasser pour voir si, une fois rapprochée elle ne les verrait pas. Quoiqu’il en soit, elle pu avancer d’à peine trois mètres, car des gens devant elle ne semblaient pas vouloir la laisser passer. « Excusez-moi, s’il vous plaît, j’ai des amis qui… » sa phrase s’était arrêté-là. En fait, elle s’était arrêtée parce que ses yeux s’étaient arrêtés sur quelqu’un en particulier. Non, ce n’était pas ceux qu’elle recherchait. C’était une toute autre personne. Une personne avec qui elle passait toujours son temps il y a quelques temps de ça. Mais une personne qui, à cause d’un total imprévu dans sa vie à elle, n’avait sans doute jamais su ce qui était arrivé à la jeune fille pour que du jour au lendemain, elle disparaisse sans l’avoir averti. Ho Woo. Ce mec-là, il a été comme un frère pour elle. Et de ne pas avoir pu lui dire ce qui c’était passé, où elle était passé, ce qu’elle était devenue… ne l’avait pas du tout laissé indifférente. En revanche, lui, il devait sans doute lui en vouloir et c’était compréhensible. Elle comptait lui expliquer. Tout. Du début à la fin. Totalement tout. Mais là faut dire que ce n’était pas le moment et encore moins l’endroit approprié pour ça. Voilà maintenant qu’elle était là, à quelques centimètres en face de lui alors que son regard venait de croiser le sien. Elle était complètement bouche-bée. Sidérée. Le hasard fait vraiment les choses bizarrement. Mais le pire, c’est qu’elle ne s’était pas du tout attendue à le voir. À l’école c’était une chose… mais là. Une minute de silence venait sans doute de passer alors qu’elle l’avait contemplé le temps de se remettre de ce choc. Puis elle fronça un peu les sourcils, son regard toujours dans le sien. Elle ne savait pas comment se sentir. Devait-elle ressentir de la joie et lui sauter au cou parce qu’elle venait de retrouver un si bon ami ou alors, devait-elle s’en vouloir et se sentir honteuse suite à ce qui s’était passé ? Et puis lui, était-il heureux, triste, en colère ? Allait-il la repousser, l’ignorer ou lui sourire comme il l’avait toujours fait ? L’idéal était sans doute de rester neutre et d’attendre de voir sa réaction. « Ça fait longtemps… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▐ pseudo : Koya
▐ points : 253
▐ célébrité : Zico (Block B)
▐ double compte : Kwon Jayden
▐ messages : 202
▐ age : 26
▐ emploi : Vendeur dans un combini
▐ coté coeur : A gauche, comme tout le monde ...
▐ ecole & année : Gwanju, passe en 5e année
▐ my dear diary :
Éviter de tuer Kee Young:
Étant donné que nous sommes colocataires, les soupçons se porteraient trop vite sur moi...

Passer du temps avec Kyung Ae et Hyun Hee.
Je ne pense pas que Yeonju soit le meilleur endroit pour me faire des amis... Alors autant voir ceux que l'on apprécie vraiment.

Fuir Keegan.
Oui très bonne idée. En plus il est à Yeonju, raison de plus au final.

► Pardonner Eun Chae, même si c'est difficile.


MessageSujet: Re: Long time no see   Ven 1 Juil - 9:02

J’ai quelque chose d’important à t’annoncer avait elle dit. Une semaine auparavant, jour pour jour, la mère d’Ho Woo l’avait appelé, alors qu’ils ne s’étaient pas vus depuis presque deux semaines. En effet, la période d’examens s’approchait, et sa mère lui avait strictement interdit de rentrer, préférant le laisser étudier à Yeonju. « Tu seras mieux là bas, à la bibliothèque plutôt qu’avec moi en train de te divertir. Mais soit sérieux hein ? Je te fais confiance. » Alors le jeune homme l’avait écouté, et passait la plupart de ses soirées entouré de livres, en train de prendre des notes ou devant des reportages télévisés. Lui qui avait commencé ses études supérieures avec un an de retard refusait catégoriquement de redoubler. Surprenant venant de lui, n’est-ce pas ? A le voir comme ça, et surtout en apprenant son passé, difficile de croire qu’Ho Woo puisse être le genre d’élève sérieux en cours, qui pense à ses études. Et pourtant. Le jeune homme avait trouvé une véritable passion dans le journalisme. Depuis qu’il avait rencontré Hyun Ki, ce journaliste qui depuis était devenu son ami. Et Ho Woo l’affirmait, cet homme avait fait beaucoup pour lui sans même le savoir.
Et maintenant, les examens venaient de passer. Un soulagement pour tous les élèves de Gwanju et Yeonju. L’ancien voyou devait être un de ceux qui l’étaient le plus d’ailleurs. Non pas à cause des examens en eux même, il s‘y était préparé et bien qu’un peu fatigué, il le vivait plutôt bien. Non, ce qu’il y avait de plus fatiguant c’était de retrouver son colocataire chaque soir pendant deux semaines, sans avoir la possibilité de fuir le week end. Cela peut paraitre ridicule, mais la cohabitation était aussi éprouvante pour l’un que pour l’autre. Quelle idée de mettrez deux élèves comme ça dans la même chambre aussi… Il fallait tout de même noté que leurs disputes s’étaient atténuées le temps de la période d’examens. Tous les deux concentrés sur autre chose pour chercher la petite bête comme on dit. Mais malgré tout, Ho Woo avait hâte de rentrer chez lui.

Un dernier T-shirt et le voilà qui ferme son sac d’un coup sec, avant de se masser légèrement la nuque. Un soupire s’échappe des lèvres du bleu tandis qu’il met son sac en bandoulière, s’empare de son sac et des clefs de la chambre et s’en aille avec un « A lundi la brindille » sans laisse le temps à Kee Young de répondre bien sûr. Sans savoir pourquoi, l’ancien voyou s’était bien habillé aujourd’hui. Pas de jeans déchiré aux genoux cette fois, pas de T-shirt bariolé. Non, un simple débardeur noir et un jeans délavé avec ses converses. Oui, dans l’esprit d’Ho Woo être bien habillé c’est ça. Depuis l’annonce plutôt mystérieuse de sa mère, le jeune homme sentait qu’il devait se changer de d’habitude. Une sorte de pressentiment. Et il ne s’était pas trompé.
A peine arrivé, sa mère s’était jetée sur lui, le serrant de toutes ses forces tandis qu’elle lui disait combien il lui avait manqué, laissant un homme un peu perplexe plus loin derrière elle. Ce n’est qu’en fuyant l’étreinte de sa mère qu’Ho Woo le remarqua, affichant un air surpris. « Maman… Il y a un homme dans l’appartement. » Et cette fois c’est sa mère qui changea d’expression, un air gêné sur le visage. « Je te présente Kyung Ji. Mon petit ami. Cela fait plusieurs mois que nous sommes ensemble, mais je voulais être sûre que ce serait sérieux avant de te le présenter. » Le Gwanju regarda sa mère et son petit ami tour à tour puis posa finalement son sac avant de tendre la main vers l’homme en question.

« Enchanté, je suis Ho Woo. »

Et voilà où il en était à présent, seul dans une file d’attente, au parc d’attractions. Non non, ne vous méprenez pas, il ne râlait pas vraiment. Le futur reporter avait passé la journée d’hier avec sa mère et son nouveau petit ami, un des rares qu’il avait eu la chance de rencontrer. Et tout s’était très bien passé. Kyung Ji lui avait avoué qu’il était inquiet à l’idée de ne pas être accepté, ce à quoi il avait répondu qu’il n’y avait aucune raison pour. Ho Woo a toujours très bien accepter les petits amis de sa mère, tant qu’il s’entendait bien avec eux, cela va de soit. Le jeune homme n’a jamais été le genre d’enfant possessif et caractériel au point de rejeter quiconque s’approcherait de sa mère. De ce côté-là, il était plutôt mature. Et une chance, il s’entendait très bien avec Kyung Ji. Ils avaient passé la soirée à discuter, pour se connaître. Et Ho Woo fut surpris en apprenant que l’homme assis en face de lui et qui est pourtant comptable avait lui aussi, eu un passé houleux.
« Et si nous allions au parc d’attraction demain ? » avait ensuite lancé sa mère alors que le film qu’ils regardaient venaient de se terminer. Le parc d’attractions ? Cela faisait une éternité qu’il n’y était pas allé. La dernière fois, Ho Woo devait avoir 13 ans à peu près. Hum… pourquoi pas. «avait-il alors répondu, haussant faiblement les épaules, un sourire étirant ses lèvres.
Et la matinée s’était très bien passée. Tous les trois avaient déjà fait 4 manèges avant de partir manger. Mais alors qu’ils attendaient ici, sa mère s’était sentie mal tout d’un coup. « Je ne me sens pas très bien, je vais aller me reposer je crois. Je vous attends au stand de boissons. » Et elle était partie, les laissant tous les deux quelque peu hébétés. Après quelques secondes de silence, Ho Woo finit par lui dire de la rejoindre. « C’est toi l’homme maintenant. » Kyung Ji avait sourit, l’avait remercié et était partit, laissant Ho Woo. Le jeune homme regarda les tickets qu’il avait dans la main, silencieusement. « Vous allez faire des heureux je crois… » et alors qu’il s’apprêtait à en donner aux gens qui se trouvaient à côté de lui, des exclamations retentirent dans la file. Des gens qui râlaient pour être précis.

Lorsqu’Ho Woo se retourna, ses tickets tombèrent silencieusement au sol. En face de lui se trouvait une personne qu’il reconnaîtrait entre mille, même après plusieurs années sans l’avoir vue. Eunnie… C’est comme ça qu’il la surnommait. Son amie, sa petite sœur.. Elle qui avait disparue sans un mot, sans aucun indice. Instinctivement les sourcils du jeune homme se froncèrent tandis qu’il ne la quittait pas du regard. Tout comme les gens autour d’eux dont il ne faisait même pas attention. Quelque uns finirent tout de même par retourner à leurs occupations. Ho Woo était à la fois heureux de retrouver son ancienne amie, de voir qu’elle allait bien et qu’il ne lui était rien arrivé de mal. Mais à la fois tellement furieux. Tu m’as abandonné. Tu n’as rien dit, tu es partie comme ça. Sais-tu à quel point je me suis inquiété ? Imagines-tu le temps que j’ai passé à te rechercher ? Ho Woo serra les poings, les bras le long du corps. Lui qui est incapable de mentir et contenir ses émotions laissait paraître dans son regard chaque pensée qui le traversait.

« Tient donc, regardez qui voilà. Ravi de voir que tu n’es pas morte et que tu te portes bien Eun Chae. Non parce que tu comprends, au bout de plusieurs mois sans nouvelles et recherches échouées, j’ai fini par baisser les bras. »

Son ton était sec et cassant. La colère et la rancœur avaient gagné le dessus sur la joie de retrouver une ancienne amie. Voir peut être sa meilleure amie.

_________________
LEE HO WOO
Fake bad boy since 1991 ~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▐ pseudo : Milie
▐ points : 1101
▐ célébrité : Kim Hyun Ah
▐ messages : 565
▐ age : 24
▐ emploi : Styliste
▐ coté coeur : A quelqu'un en vue ♥
▐ ecole & année : Yeonju, 3e année
▐ my dear diary : ► Jintian tout nu. Jintian tout nu. Jintian tout nu. Jintian tout nu. Jintian tout nu. Jintian tout - RAH MAIS MERDE ! OUSTE ! C'EST QUOI CETTE OBSESSION À LA NOIX ?

► Dire la vérité à Ho Woo. Je crains un peu sa réaction, mais je ne peux pas me permettre de le lui cacher plus longtemps. Si ça se trouve, il a déjà des doutes... Et puis, il faudrait que je tente de récupérer la relation que l'on avait avant. On était si proche et j'aimerais bien retrouver mon frère de coeur.

► Des crevettes trempées dans le ketchup, des chips dans de la mayonnaise, de la crème glacée avec des cornichons... Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi je me goinfre autant et surtout d'où viennent ces goûts bizarres ? O_O

► Deux fois un + ... tout s'explique. N'empêche, je fais quoi maintenant ? .___.

MessageSujet: Re: Long time no see   Dim 3 Juil - 14:50

Elle s’en voulait. Elle s’en voulait tellement d’être partie comme ça sans n’avoir pu l’avertir. Elle aurait tellement préféré que cela se passe d’une autre façon, voir même que rien ne se passe du tout et qu’elle ait encore cette même vie qu’avant. Ou presque. Mais voilà, parfois il faut faire des sacrifices. Et le sacrifice qu’elle dû faire, sans avoir son mot à dire, fut celui de laisser ses bons amis, ses amis de longue date, de côté pour tout recommencer à zéro, dans un monde auquel elle a eu dû mal à s’adapter et auquel il y a certaines choses qu’elle ne parviendra jamais à accepter. Ce monde-là, s’agissait de l’école, d’une grande maison, de l’argent à n’en plus finir… tandis que lorsqu’elle passait encore la moitié de sa vie dans les rues, elle avait tout de même su trouver un certain bonheur. Bonheur qui s’est dissipé suite à ce changement soudain. Ce n’est pas qu’elle n’était pas heureuse en ce moment, mais disons que ce n’était pas le même genre de bonheur. « Tient donc, regardez qui voilà. Ravi de voir que tu n’es pas morte et que tu te portes bien Eun Chae. Non parce que tu comprends, au bout de plusieurs mois sans nouvelles et recherches échouées, j’ai fini par baisser les bras. » Eunnie avait baissé le regard. Elle n’était pas préparée à ça. À cette rencontre soudaine avec lui. Certes, elle avait énormément de chose à lui, à lui expliquer. Mais là, maintenant, tout de suite ? Elle voyait sa colère. Du moins, celle-ci l’entendait au travers la voix du garçon. Voix qui lui avait manqué. Il était en colère et il avait raison de l’être. Elle aurait ressentie la même chose si c’était lui qui lui avait fait le coup. En plus, elle pouvait voir ses poings être resserrés. Et cela la fit lâcher un soupir. Elle savait au moins reconnaître ses tords et donc, elle acceptait parfaitement que le plus la haïsse, si c’était le cas. La demoiselle remonta son regard vers lui, gardant le silence un moment. « T’as le droit de me haïr. Tu as toutes les raisons du monde pour le faire, d’ailleurs. » Un autre petit silence. Elle ne pouvait exactement savoir à quoi il pensait, ce qu’il ressentait à ce moment-même. Mais une chose est sûre, c’est que le voir lui parler de la sorte, ferme et froid, la faisait se sentir d’avantage coupable. « Mais je peux tout t’expliquer en détail, si… si tu en as envie. Je ne suis pas trop préparée à ça, mais rejoins-moi quand même à la sortie du manège. » lança-t-elle sincèrement. Oui, parce que là, ce n’était définitivement pas le bon moment pour avoir ce genre de conversation importante. Et ce fut sans mot dire qu’elle continua à se faufiler dans la file pour rejoindre ses copains, un peu plus en avant.

Si elle était venue ici pour avoir du plaisir, alors c’était raté. Le tour de manège qu’elle venait de faire ne l’avait en rien excité alors que cela aurait dû. En tout cas, ses amis à elle semblait très bien en avoir profité. En fait, elle était tellement préoccupée par ce qui allait venir, l’affrontement qu’elle allait devoir faire que son plaisir s’était totalement dissipé. Elle détestait affronter les gens, même si là, elle n’avait pas le choix. Et c’est une fois le manège revenu à son point de départ qu’elle débarqua de celui-ci, prenant l’escalier qui s’offrait à elle pour finalement se retrouver au sol, à la sortie de celui-ci. Là, elle alla s’asseoir sur un banc. Elle estimait que d’ici une vingtaine de minutes Ho Woo allait avoir fait ce tour de manège vu la distance qu’il y avait eu entre eux dans la file. Mais en attendant… « Eunnie, ça va ? Je ne t’ai pas entendu crier dans le manège… qu’est-ce qui se passe ? » Forcément, il fallait que ses amis passent le commentaire. « Mh, non ça va pas. J’ai quelque chose à régler. Mais, ça ne vous regarde pas alors, continuer sans moi. » Et là, elle pouvait parfaitement voir le regard intrigué et les sourcils haussé de ses amis. Sans doute avaient-ils vraiment envie de savoir ce qui se passe, mais heureusement, ils n’avaient pas insisté et ce fut dans un petit sourire compatissant qu’ils s’éloignèrent d’elle.

Des gens continuèrent de débarquer du manège et les yeux de la jeune Yeonju s’y posèrent, attendant de voir celui qu’elle attendait. Tel qu’estimé, le garçon pointa finalement son nez, tout comme leur regard qui se croisèrent. Il l’avait vu. Et maintenant, restait plus qu’à voir s’il allait venir la rejoindre ou pas. Et si jamais ce n’était pas le cas, elle allait comprendre qu’il n’avait simplement plus envie de rien savoir d’elle. Ce qu’elle n’osait pas espérer. Fort heureusement, le garçon se dirigeait lentement vers elle. Et chaque pas qu’il faisait en se rapprochant la faisait se sentir de plus en plus mal. Jusqu’à ce qu’il ne s’asseoit à côté d’elle. Là, Eunnie se mordit la lèvre. Comment devait-elle commencer ? Devait-elle d’abord s’excuser ou tout simplement commencer à lui raconter le tout ? Devait-elle attendre qu’il lui pose des questions ? Elle le regarda mal à l’aise et légèrement pensive. C’était beaucoup plus difficile qu’elle ne le croyait. Cela dit, elle savait qu’avec lui, s’apitoyer sur son sors ne fonctionnerait pas et puis ce n’était pas trop son genre à elle non plus. « Je ne sais pas comment commencer… » Petit silence. « Mais… je jure de répondre à toute les questions que tu me poseras. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❀Contenu sponsorisé;

MessageSujet: Re: Long time no see   

Revenir en haut Aller en bas
 

Long time no see

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
yeonju university :: 
SEOUL CITY.
 :: » nowon-gu :: » le parc d'attraction
-
Sauter vers: